Une association pour faciliter les dons alimentaires entre agriculteurs et associations


29 septembre 2020

Rapprocher agriculteurs et associations d'aides alimentaires pour mieux lutter contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire. C'est l'objectif de la SOLAAL (Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires). Cette association implantée initialement en Bretagne s'installe dès ce mardi en Occitanie. Un lancement officiel a lieu sur une exploitation agricole à Montauban, en présence notamment de représentants de la région Occitanie. Entretien avec Angélique Delahaye, la présidente nationale de la SOLAAL :

Expliquez-nous le principe de la SOLAAL ?

C'est une association est née en 2013, à l’initiative de Jean-Michel Lemétayer, ancien président de la FNSEA. Il nous a quitté quelques semaines après la création de cette structure. Elle a pour objet de mettre en relation des agriculteurs, dont les produits ne se vendent pas pour tout un tas de raisons mais sont parfaitement consommables, avec des associations d'aides alimentaires (La Banque Alimentaire, Les Restos du Cœur, etc.). Ces dernières ont malheureusement cruellement besoin de produits, et surtout de produits frais. C'est la spécificité de notre association. Il y avait auparavant des agriculteurs qui donnaient directement aux associations alimentaires. Mais ce n'étaient que des initiatives locales, il n'y avait pas d'organisations et de structures d'organisation du don.

Comment fonctionne concrètement la structure ?

L'agriculteur a aujourd'hui une application développée par SOLAAL. Il déclare sa marchandise à donner, remplit les cases qu'il doit remplir. Et après, il ne s'occupe plus de rien. SOLAAL revient vers lui en lui disant : « nous avons trouvés preneur ». Et ensuite des membres de l'association intéressée viennent au jour et à l'heure convenus prendre la marchandise en question.

Donc l’objectif, c'est de coller au plus près des besoins des agriculteurs pour prendre en charge ses produits, tout en réduisant le gaspillage alimentaire. Souvent quand ils ont ces produits à donner, les agriculteurs sont en difficultés économiques, et ont d'autres chats à fouetter que de se demander qui va venir les chercher, à quelle heure, etc.

La SOLAAL arrive donc ce mardi en Occitanie. Dans quelles régions ailleurs en France êtes-vous déjà présents ?

Nous sommes actuellement actifs en Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, et dans les Hauts-de-France. A terme, après l'Occitanie, nous prévoyons de nous implanter en région Grand Est à la demande des élus et en PACA.

Depuis sa création en 2013, SOLAAL a permis le don de près de 18.000 tonnes de marchandises dans toute la France. Si vous êtes intéressés, rendez-vous sur le site internet de l'association : www.solaal.org

F.P.

Crédit photo : SOLAAL

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article