Des opérations contre la pollution lumineuse dans le Gers à l'horizon du printemps 2021


15 février 2021
Le Pays Portes de Gascogne et l’association A Ciel Ouvert s'associent pour la réduction et la limitation des nuisances lumineuses. Notre territoire, assez mauvais élève en la matière, fera l'objet dans les prochaines semaines d'une opération de sensibilisation baptisée « Retiens la Nuit ». Le but est d'alerter le grand public et les élus locaux des 5 communautés de communes aux conséquences de la pollution lumineuse. Patrick Lécureil, le chef du projet, revient plus en détails sur les enjeux de cette opération.
 
C'est une initiative qui avait déjà été tentée dans le Gers ?
En 2013. Une première initiative où on avait mis en place avec la Pays Portes de Gascogne une charte pour l'éclairage public. Mais depuis, plus rien.
 
C'est une opération pour alerter le grand public...
Le principe est bien de sensibiliser les citoyens et les élus à la problématique de la pollution lumineuse. On n'impose rien, mais nous sommes dans une région où l'on pratique très peu l’extinction lumineuse. On propose aussi de remettre à niveau l’éclairage public, souvent vétuste.
 
L'extinction lumineuse est décrite souvent comme un enjeu face au réchauffement climatique...
L'enjeu, ce n'est pas que la perte d'un ciel étoilé, on pense aussi à la préservation de la biodiversité. La faune et la flore sont impactées, les humains aussi. Des études démontrent que notre organisme peut être modifié avec une grosse exposition à la lumière.
 
Quelles conséquences sur la faune et la flore ?
Il y a de nombreuses espèces impactées. On a tous déjà vu un lampadaire envahi de papillons, on estime à 150 insectes qui meurent chaque nuit au pied d'un lampadaire. On déplore aussi un problème de communication entre les espèces, des oiseaux meurent aussi en percutant des bâtiments éclairés. Pour la flore, on s'est rendu compte que les arbres ne perdent pas leurs feuilles de la même façon quand il sont éclairés par une lumière artificielle et ça influe sur sa durée de vie.
 
Les agressions et accidents sont plus nombreux dans une zone sombre ou c'est une idée reçue ?
C'est une idée reçue. Certaines études montrent que 80% des cambriolages sont faits en plein jour, comme les agressions ou les vols dans les maisons. Seules les entreprises sont cambriolées la nuit parce qu'elles ne sont pas occupées. Concernant le trafic, les tronçons d'autoroutes où on a coupé l'éclairage, on a enregistré une diminution de la gravité des accidents sur ces portions de voie.
 
Des adeptes du « parkour » font le buzz ces dernières semaines en éteignant les enseignes commerciales la nuit. La jeunesse est plus concernée sur la question de l'environnement ?
En tous cas sur le sujet, on sensibilise tous les publics. Mais dans les nouvelles générations, il y a une prise de conscience. Même au niveau mondial, on a vu beaucoup de manifestations de lycéens pour la planète.
 
Quand va commencer l'opération « Retiens la Nuit » dans le Gers ?
Elle va toucher plusieurs communes dans un premier temps, on voudrait en accompagner une dizaine du Pays Portes de Gascogne. Les opérations se feront dans plusieurs temps, de jour comme de nuit et ce sera, on l'espère dès la fin du printemps 2021.
N.M

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article