Un 2e scanner à l'hôpital d'Auch ? L'attente est forte du côté des manips radio de l'hôpital et de la CGT Santé


18 septembre 2020

Les prochaines semaines s'annoncent décisives sur le plan de la santé dans le Gers. On vous dévoilait l'information hier matin sur notre antenne, l'hôpital d'Auch est candidat pour l'obtention d'un 2e scanner, une machine qui serait gérée cette fois entièrement par l'hôpital. Contrairement à l'équipement actuel en passe d'être renouvelé par un scanner dernier cri qui est propriété du GIE Imega, mêlant public-privé. Le CH d'Auch n'est pas seul sur le dossier. 3 autres dossiers ont été déposés sur le territoire. Un deuxième scanner très attendu du côté du Centre hospitalier auscitain. Par la CGT Santé d'une part, qui s'est  fortement mobilisée ces derniers mois pour qu'un nouveau scanner soit installé et géré par l'hôpital, la direction de l'établissement de santé, mais également les manipulateurs radio. Eric Laborde est manip radio au sein du centre hospitalier d'Auch, il revient sur l'importance de nouveau scanner pour l'hôpital et les usagers. "L'importance elle est primordiale par rapport à la prise en charge et le parcours de soins du patient. Un patient qui passe aux urgences du Centre Hospitalier d'Auch va être pris en charge immédiatement et de façon efficiente. Il n'y aura plus besoin de négocier avec les vacations libérales pour prendre en charge les patients. Là, la machine nous appartiendrait, on en ferait l'usage que l'on veut et au moment où l'on veut. La prise en charge serait donc beaucoup plus efficace."

Une bataille public-privé pour l'implantation de ce nouveau scanner sur le Gers

On se dirige donc vers une bataille entre le privé et le public pour l'implantation de ce scanner. Pour Benoit Daussat, secrétaire de la CGT santé à l'hôpital d'Auch, les attentes sont fortes quant à la décision finale de l'ARS sur ce dossier. "La décision finale de l'ARS dans ce dossier montrera les orientations politiques sur le département en matière de soins. Soit on s'oriente vers l'hôpital public, soit on s'oriente vers l'hôpital privé. De notre côté, on attend avec impatience cette réunion (NDLR, lundi 21 septembre) qui va venir pour justement connaître comment on sera soigné demain sur le département." La décision finale de l'Agence Régionale de Santé sera rendue d'ici la fin de l'année. Une chose est sûre, un nouveau scanner sera dans tous les cas en fonctionnement sur le territoire prochainement.

E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article