Lot-et-Garonne : plus de 200 salariés ont quitté l'hôtellerie ces derniers mois


05 mai 2021

L'heure est à la préparation pour les restaurateurs. Ils seront autorisés à rouvrir leurs terrasses dès le 19 mai prochain en devant composer avec les caprices de la météo. Les salles des restaurants, elles, ne rouvriront qu'à partir du 9 juin prochain en suivant un protocole sanitaire renforcé. Mais, les établissements devront faire sans une partie de leurs salariés. Avec ces longs derniers mois de chômage partiel, certains ont tout simplement préféré quitter de manière temporaire ou définitive le secteur de l'hôtellerie et de la restauration. En Lot-et-Garonne, cela représenterait au moins 200 personnes, soit 10 à 15% du personnel du secteur selon Jean-François Blanchet, le président de l'Union départementale des Métiers et de l'Industrie de l'Hôtellerie (UMIH 47) :

« Quelques fois, ils ont perdu 15% de leur salaire avec le chômage partiel. Parfois pour eux, la perte était compensée, mais pour d'autres, ce n’était pas le cas. Et puis vous savez, quand vous recevez des propositions à côté pour faire autre chose, une reconversion peut parfois vous intéresser. Vous avez une envie de changer ! »

Et pour faire face à ces départs de personnel, la profession recherche donc de salariés pour assurer la tenue des restaurants et des hôtels du département

« Certaines de ces personnes parties reviendront peut-être, mais il va falloir retrouver assez rapidement du personnel dans les prochains mois selon la manière dont cela va reprendre, notamment sur la question de la venue ou non des touristes. Il y a encore des points d'interrogation. Mais je pense que si des gens cherchent à travailler dans le département, ils peuvent sans soucis s'approcher des hôteliers-restaurateurs pour aller leur demander s'ils n'ont pas des places en vue. Quelques fois, nous avons de besoin de personnels qui n'ont pas forcément eu une formation assidue. On sera ouvert, et on sera là aussi pour former certaines personnes. Cela peut être pour des postes de femmes de chambre, de personnels d'entretien, ou encore de serveurs. »

F.P.

Crédit photo : Free-Photos de Pixabay

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article