Centres de rétention bondés : un étranger obligé d’être conduit à Sète ce midi, à 300 bornes d’Auch.

Centres de rétention bondés : un étranger obligé d’être conduit à Sète ce midi, à 300 bornes d’Auch.

1
2761
0
vendredi, 03 novembre 2017
Dans le Gers

Bayonne, Cornebarrieu : les deux centres de rétention administrative les moins éloignés d’Auch sont bondés. Plus une place. Et l’exercice d’une reconduite à la frontière dans ce cas de figure en deviendrait presque grotesque. Ce midi dans la rue Patrice Brocas à Auch,  un homme de 39 ans, le passager d’un fourgon délabré contrôlé peu avant midi, en a fait la douloureuse expérience. Un simple oubli de port de ceinture, il n’en faudra pas plus pour attirer l’oeil de la patrouille. Le conducteur est en règle, le passager a bien une adresse sur Toulouse mais aucun titre de séjour. La procédure diligentée par la préfecture a donc amené à un arrêté de reconduite à la frontière, et donc un placement dans un centre de rétention situé à plus de 300 km d’Auch, à Sète dans l’Hérault, faute de place. Les agents qui l’ont escorté devraient revenir dans la nuit.

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title