Enfants « kidnappés » par le père en Egypte : dans un mois il sera trop tard. Témoignage d’une grand-mère gersoise, démunie.

Enfants « kidnappés » par le père en Egypte : dans un mois il sera trop tard. Témoignage d’une grand-mère gersoise, démunie.

Like
1761
0
mardi, 10 octobre 2017
Dans le Gers

Dans un mois, Kareem aura 15 ans. L’âge légal en Egypte pour choisir entre la mère et le père lorsque les parents sont séparés. Dans deux ans, sa soeur Sarah devra elle aussi faire ce choix, parfois injuste, et surtout sans retour. D’autant que la décision semble pour le moins déséquilibrée : les deux enfants ont été « kidnappés » par le père, parti au Caire en Egypte, son pays d’origine, pendant un droit de visite il y a 7 ans. Autant dire que la majeure partie de leur enfance, ils l’ont vécue du côté paternel. Mais une voix tente bien de s’opposer à l’inéluctable : la grand-mère maternelle, Micheline Rancé-Odin. Par tous les moyens, elle essaie d’alerter les politiques, « des gens au pouvoir d’influence ». Les jours sont comptés, elle n’a guère le choix.

Macron, Philippe, les élus locaux

De la visite dans le Gers du premier ministre Edouard Philippe à une lettre adressée au président Macron : Micheline épuise toutes ses cartes. Le sénateur Franck Montaugé hier, le préfet Pierre Ory, la sous-préfète demain : ils sont à l’écoute. Mais Micheline le craint, ses appels comme ceux de sa fille resteront vains ; des affaires du genre sont devenues monnaie courante en 2017. « L’affaire remonte au début des années 2000 : ils vivaient tous les deux en région parisienne. Du jour au lendemain, il lui a annoncé quitter Paris pour l’Egypte, pour des raisons professionnelles, avec mes petits-enfants. Il a ensuite appelé ma fille pour lui dire que tout était fini, qu’il avait retrouvé une femme ».

5 visites en 7 ans

Evidemment, le trajet a un coût. Mais Christelle, la maman, n’a pas le choix : si elle veut voir Kareem et Sarah, et malgré la garde des enfants qui lui est attribuée, c’est elle qui devra se déplacer. En sept ans, elle fera quatre voyages, puis un cinquième en 2010, tentative infructueuse. « Toutes ces visites étaient contrôlées, épiées par le reste de la famille, sa nouvelle femme, les tontons, les cousins, les parents. La cinquième fois qu’elle s’y est rendue, il a refusé de lui montrer ses enfants. Il a ce besoin de faire du mal à ma fille sans penser aux enfants « .

Des questions en suspens

Alors que fait la justice? « Le père a été condamné à de multiples reprises par la France : 3 ans de prison ferme », assure Micheline. « L’Egypte l’a même condamné à renvoyer les enfants en France, par deux fois, des procès qui datent de février, mars et avril 2017 ». Mais six mois plus tard, toujours aucune nouvelles de Kareem et Sarah. « Que s’est t-il passé entre Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères et Abdel Fattah al-Sissi, le président égyptien? On ne sait pas. Je compte les jours, je raye les semaines. Il y a pourtant des mandats d’arrêts internationaux.  On ne comprend plus ».

Alors qu’est ce qui a pu pousser cet homme, rangé et chirurgien cardiaque réputé, à priver sa femme de ses enfants? « La radicalisation, peut-être. Ma fille devait monter à l’étage de la maison quand un autre homme devait venir au domicile familiale. Il ne fallait pas qu’elle voit l’invité, parce que c’était un homme. Avocats, banquier, médecins, ils ont une certaines instruction dans la famille. Au XXI ème siècle, les pharaons sont loin, je n’ai jamais compris ce changement de mentalité, mais je sais que là-bas, la famille est influente « .

Pétition, dernier recours? 

En juillet 2017, Christelle a tenu à créer cette pétition qui recueille déjà 1057 soutiens. Elle y raconte les périples douloureux qu’elle a pu vivre ces dernières années et appelle la classe politique « à faire appliquer sans délai les jugements ».

https://www.change.org/p/ramenez-2-enfants-aupr%C3%A8s-de-leur-m%C3%A8re-faites-appliquer-les-d%C3%A9cisions-de-justice

 

 

share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title