FC Auch Gers : Les « 4 Mousquetaires » jettent l’éponge

FC Auch Gers : Les « 4 Mousquetaires » jettent l’éponge

6
7346
1
lundi, 29 mai 2017
Non classé

Michel Cartier, Stéphane Graou, Alain Soler et Guy Sorbadère ont décidé de retirer leur projet de reprise du FC Auch Gers. Voici leur communiqué :

« Joueurs, Supporters, Donateurs et Sponsors, Chers Amis.

Pour répondre à la situation de crise du FCAG nous avions décidé de nous investir afin de chercher une solution de sauvetage.

Grâce aux mesures des collectivités locales, Mairie et Conseil Départemental, mais aussi grâce aux nombreux donateurs, particuliers et entreprises, nous avons pu présenter un dossier à la DNACG afin de nous maintenir en Fédérale 1.

Aujourd’hui, ce dossier n’est pas encore validé par l’autorité de contrôle et nous avons de nombreuses incertitudes quant à l’avenir financier et sportif du club.

Après mûre réflexion, nous avons décidé de retirer notre projet, nous ne pouvons nous permettre de risquer des fonds publics et privés en fonction de la situation. 

Nous remercions la Mairie, le Conseil Départemental ainsi que les nombreux donateurs qui nous fait confiance, dans les prochains jours nous retournerons les chèques que nous avions reçus.

Notre souci d’honnêteté et de clarté à motivé notre décision. »

Franck Montaugé, sénateur-maire d’Auch, et Philippe Martin, président du Conseil Départemental, réagiront sur l’antenne d’Hit FM 32 dans les prochaines heures.

One Comment

  1. Michel Sespiaut says:

    Lamentable! en 2007, une foule de personnes connues se pressaient autour du FCAG triomphant, dès l’année suivante les grosses difficultés financières ont failli, déjà, le faire sombrer. Une solution temporaire, lui a permis d’ éviter le pire, mais rapidement, la situation est redevenue précaire, et les déficits se sont semble -t-il, accumulés, tout les gens avertis ne pouvaient pas ne pas savoir.. Au fil des saisons, le courage fuyons, fit son œuvre, tous les dirigeants successifs ne furent pas pour autant des irresponsables, même si certains ont pour le moins manqué de clairvoyance et le mot est faible, mais le défi était trop important. Le mal endémique de ce valeureux club, est la conséquence de l’absence de partenaires de fort tonnage, sans pour autant dédaigner les nombreux et fidèles soutiens, à hauteur de leurs possibilités. Cessons de brandir la réalité du tissu économique pour masquer l’absence de volontés pour aller chercher, pour convaincre de telles structures à s’engager auprès du FCA. ( il y a des potentialités, mais on les ignore). Dans des départements guère mieux lotis économiquement, ils y parviennent. Le FCAG était-il un bien commun? a -t- il écrit les plus belles pages du sport gersois? le rugby appartient -t- il a la culture gasconne? alors comment expliquer ce désastre annoncé, sinon par le jeu stérile des antagonismes et intérêts de tous ordres? Les personnes qui disposent des divers leviers ont attendu que d’autres s’ engagent, quand on n’a pas sabordé des pistes crédibles. Clairement, même si mon propos est, aux yeux de certains, provocateur, je considère qu’il y a eu non assistance à patrimoine sportif en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *