Michel Gabas : « Le deuxième tour, un vote cruel pour les électeurs de la droite et du centre ».

Michel Gabas : « Le deuxième tour, un vote cruel pour les électeurs de la droite et du centre ».

2
1387
0
lundi, 24 avril 2017
Dans le Gers

Incontestablement, les partis dit « traditionnels » ont subi un revers inédit en ce premier tour de la présidentielle. Le maire d’Eauze Michel Gabas n’a pas tardé à réagir. A travers un communiqué, il déplore « un deuxième tour cruel pour les électeurs de la droite et du centre que nous sommes, nous laissant le choix entre la continuité du quinquennat de François Hollande avec une France ingouvernable ou le grand saut dans l’inconnu hasardeux du Front National ». « A titre personnel, je me réjouis néanmoins d’être le seul élu d’une grande ville du département à porter la droite à la première place dans ma ville à Eauze ». La commune est en effet l’une des seules du département à avoir choisi François Fillon avec 22,97% des suffrages, devançant très légèrement Emmanuel Macron (22,88%) et Marine Le Pen (20,91%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *