Auch : il laisse son plat sur le feu, s’en suit trois interpellations pour ivresse.

Auch : il laisse son plat sur le feu, s’en suit trois interpellations pour ivresse.

1
2525
0
jeudi, 06 avril 2017
Dans le Gers

C’est ce qui s’appelle se jeter dans la gueule du loup. Et par trois fois. La police est intervenue hier soir vers 21 heures dans un appartement du Garros, pour un début d’incendie. Un homme de 52 ans avait laissé un plat sur le feu, provoquant une émanation de fumée, et l’évacuation des habitants de l’immeuble. De simples fumées, mais pas d’incendie. Le problème, c’est que l’homme passablement alcoolisé, a commencé à tenir des propos incohérents aux agents de police, devant l’immeuble. Il a été emmené pour trouble à l’ordre public au commissariat d’Auch. Alors qu’ils intervenaient sur ce « faux début d’incendie », un homme d’une quarantaine a attiré l’attention des fonctionnaires. Sans casque, sur un scooter, déjà connu pour des faits d’ivresse, il roulait avec 2 grammes d’alcool par litre de sang. Placé en garde à vue au commissariat d’Auch, un ami, lui aussi âgé d’une quarantaine d’années, est arrivé ivre au commissariat… pour lui remettre « des clefs ». Pour quelle utilité? On ne le saura probablement jamais. Tellement ivre que lors de son dépistage au centre hospitalier, il s’en est pris aux médecins, s’est frappé la tête contre un ordinateur et une table d’examens, et donné un coup de pied à un policier. Il a été placé en garde à vue pour « rébellion, menace de mort, et faits d’outrage ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title