« Sale négro » : le différend de voisinage tourne aux insultes racistes et à l’agression d’un gendarme.

« Sale négro » : le différend de voisinage tourne aux insultes racistes et à l’agression d’un gendarme.

2
2207
0
mercredi, 05 avril 2017
Dans le Gers

La brigade de gendarmerie de Riscle, renforcée par le peloton de surveillance de Condom, a été appelée hier pour un différend de voisinage à Nogaro. A leur arrivée sur place, deux hommes fortement alcoolisés, déjà connu des services de police et de gendarmerie pour des faits de violence. Une intervention musclée pendant laquelle une adjudante a été blessée légèrement par l’un des deux individus, un homme de 49 ans, originaire de Tarbes. « Elle a été poussée contre une rambarde métallique, elle a été blessée notamment au niveau du coude » affirme une source proche. Les injures ont duré tout le trajet le menant jusqu’à la clinique des Chênes d’Aire sur l’Adour pour dépistage. Un gendarme originaire des départements d’outre-mer aurait même subi des insultes racistes tels que « sale négro ». Les cinq militaires ont immédiatement porté plainte. Le principal intéressé, sous décision du Procureur de la République, fera l’objet d’une comparution immédiate demain à 11 heures au tribunal correctionnel d’Auch.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title