Transexuelle, David a fait le choix de devenir Anne-Marie. Témoignage exclusif.

Transexuelle, David a fait le choix de devenir Anne-Marie. Témoignage exclusif.

3
2030
0
vendredi, 31 mars 2017
Grand Sud

Au fond, David s’est toujours senti femme. Un mal-être qu’il n’a jamais vraiment voulu révéler à son entourage. Mais à 40 ans, il a fait le choix de devenir « elle ». L’envie de montrer qui il était vraiment, à l’intérieur. En cette journée mondiale de la Visibilité Trans’, nous vous proposons un entretien exceptionnel avec cette Toulousaine, aujourd’hui vice-présidente de l’association Arc-en-ciel.

Anne-Marie, quelle est la situation des transsexuels aujourd’hui ?

On a encore du mal a être reconnu par le gouvernement, le monde médical également. Il faut se battre continuellement.

Le changement de sexe est une décision importante, c’était quand pour vous ?

Cela faisait longtemps que j’y pensais, je me suis rapprochée de l’association Arc-en-Ciel à Toulouse pour comprendre les démarches à suivre. J’ai trouvé quelle direction prendre. C’était une évidence pour moi, je me suis toujours sentie femme. A 40 ans, du jour au lendemain, j’ai décidé qu’il était temps de devenir ce que j’étais réellement.

Comment a réagi votre entourage? 

La nouvelle a été très dure à vivre pour mes frères et mes belles-soeurs. Cinq ans plus tard, les liens se retissent, mais doucement. Mon père ne m’a jamais parlé depuis. Ma mère de son côté l’a plutôt bien pris, elle s’en est même voulu de ne pas l’avoir vu avant. Un peu de culpabilité lui est montée. Les deux-trois premières années ont été difficiles pour qu’elle s’approprie mon nouveau prénom, mais c’est désormais ancré.

Et de votre côté?

Cela fait trois ans que c’est Anne-Marie, plus rien ne pourra le changer. Peu importe ce qui arrive au niveau de l’opération*. C’est ma décision, j’ai tellement caché de choses jusqu’à mes 40 ans, je jouais un rôle tous les jours. Mon choix était de me libérer, j’ai enfin trouvé ma liberté. Hors de question de revenir en arrière.

Vous comptez changer l’intégralité de votre physique? 

C’est une transformation esthétique mais je ne veux pas tout modifier. Je suis moi. Je revendique le fait d’avoir une difformité de naissance, niveau anatomique, et je voudrais qu’on la corrige. Mais je ne veux pas faire de la chirurgie à outrance. Je ne suis pas dans un questionnement de me transformer en quelqu’un d’autre. Je veux juste corriger une petite erreur de la nature.

Le sexe neutre fait l’actualité ces derniers jours. Une personne intersexe de 66 ans a demandé que la mention « sexe neutre » soit inscrite sur ses papiers d’identité. Qu’en pensez vous? 

Je n’ai rien contre les gens qui se revendiquent « neutres », j’en connais beaucoup. Mais je ne suis pas certaine que les gens soient prêts à l’accepter. Ils ont déjà du mal avec le « transsexualisme », alors imaginez un troisième genre…

 

 

 

*L’opération de changement de sexe devrait intervenir d’ici les prochaines semaines. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *