Les canards plument la DDCSPP, l’heure est au nettoyage et aux questions.

Les canards plument la DDCSPP, l’heure est au nettoyage et aux questions.

2
3220
1
vendredi, 10 février 2017
Dans le Gers

La nuit a été particulièrement agitée à Auch. L’association des « Canards en colère », emmenée par une soixantaine de manifestants, a transformé les locaux de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations en véritable poulailler. Des plumes ont été déversées un peu partout dans les locaux. Sur fond de manifestation : l’indemnisation des aides toujours non perçues par les éleveurs, ou bien trop minces pour les satisfaire.

Le parquet de Paris a d’ailleurs ouvert une enquête préliminaire pour «tromperie aggravée». Ils vont tenter de déterminer les responsabilités dans la propagation de l’épidémie qui sévit dans le sud-ouest.  L’enquête doit notamment permettre de démontrer, si, fin 2016, des lots de volatiles ont pu être envoyés à des éleveurs du Gers, du Lot-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées tout en sachant qu’ils pouvaient être contaminés.

A la DDCSPP ce matin, la secrétaire générale Isabelle Pereira Da Costa s’attendait à des dégradations, mais pas de cette ampleur. « Ils ont même barricadé le site avec des barrières pour qu’on ne puisse pas accéder à nos bureaux. On ne s’attendait pas à ça. On discute avec la préfecture sur les suites que l’on va donner. C’est préjudiciable pour eux, ça ne fait que retarder le traitement de leurs dossiers, puisque vu l’état des locaux aujourd’hui, on ne peut pas travailler.  On devait commencer à les analyser aujourd’hui ».

share

One Comment

  1. Yo says:

     » On devait commencer à les analyser aujourd’hui ». Comme par hasard…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title