Le procès de Céline Boussié finalement reporté.

Le procès de Céline Boussié finalement reporté.

1
882
0
lundi, 09 janvier 2017
Dans le Gers

Le feuilleton judiciaire n’est pas fini.  Le procès de la lanceuse d’alerte Céline Boussié, ex salariée de l’IME de Condom, poursuivie par la direction de l’Institut pour avoir dénoncé la maltraitance sur des résidents handicapés, devait se finaliser jeudi au tribunal de grande instance de Toulouse. Il n’en sera rien, l’audience a été renvoyée à une date ultérieure, non fixée à ce jour.

Un nouveau décret en appui

Un décret vient d’entrer en vigueur le 1er janvier 2017, stipulant que « tous les établissements et services sociaux et médico sociaux ont désormais l’obligation de signaler tout dysfonctionnement grave ou événement ayant pour effet de menacer ou de compromettre la santé, la sécurité ou le bien-être des personnes prises en charge ». A coup sûr, s’il avait été appliqué 4 ans plus plus tôt, Céline Boussié n’aurait certainement pas eu sa place sur le banc des accusés. D’autant qu’il concerne « les personnes âgées, en situation de handicap, les enfants pris en charge au titre de la protection de l’enfance et, plus globalement, tous les publics vulnérables ». L’affaire est à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *