Dépression hivernale : les conseils d’une psychologue auscitaine.

Dépression hivernale : les conseils d’une psychologue auscitaine.

2
1131
0
jeudi, 22 décembre 2016
Dans le Gers

C’est un mal qui touche un Français sur cinq. Ce que l’on nomme aussi le « blues de l’hiver », une dépression passagère qui intervient chaque fin d’année. Comment expliquer ce syndrome, quels sont les symptômes? Les conseils de Mathilde Espeillac, psychologue à Auch.

 

Mathilde, qu’est ce qu’une dépression hivernale?

C’est un trouble affectif saisonnier. Ce n’est pas une vraie dépression, il concerne l’humeur et revient de façon récurrente, tous les ans à la même saison. Puis il disparaît à l’arrivée du printemps.

 

Quelles sont les causes?

Il intervient suite au manque de lumière. Il agit sur l’humeur, le sommeil, l’activité sexuelle et sur l’alimentation. La lumière est un synchronisateur de nos rythmes biologiques. C’est lié à la photopériode.

 

Quels sont les symptômes?

Le premier symptôme c’est l’aspect récurrent, tous les hivers. Des troubles du sommeil avec une fatigue physique, on ne dort plus, on se réfugie dans un sommeil de mauvaise qualité. On est démotivé, on a des difficultés à s’engager dans des activités, des troubles alimentaires interviennent aussi. On a une appétence pour des aliments plus riches et plus sucrés.

 

Il existe bien sûr des traitements comme les antidépresseurs. On parle aussi de luminothérapie…

C’est un traitement physiologique, cela fonctionne pour 65% des cas. Il y a plusieurs façons de lutter : évidemment les antidépresseurs, mais il existe des traitements alternatifs : une bonne hygiène de vie, bien manger (vitamine C et D), sous ses différentes formes. Il faut bien dormir, avec des horaires réguliers. Faire du sport également, avoir une activité, sortir, bouger, la marche matinale, profiter de la verdure. Et surtout avoir un réseau social. Humain, pas de Facebook. La générosité réduit aussi notre déprime, et fait du bien aux autres.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *