FCAG-Saint-Nazaire : la rencontre est officiellement annulée.

FCAG-Saint-Nazaire : la rencontre est officiellement annulée.

2
1232
1
jeudi, 27 octobre 2016
Dans le Gers

L’information nous a été confirmée à l’instant par nos confrères du quotidien Ouest-France. Le match qui devait opposer dimanche le FC Auch Gers à Saint-Nazaire au stade Jacques-Fouroux n’aura pas lieu. Le club de Loire-Atlantique, proche du dépôt de bilan, a décidé de ne pas se déplacer dans le Gers pour cause de difficultés financières. Le club doit se présenter cet après-midi devant le tribunal de commerce de Nantes.

One Comment

  1. Sespiaut says:

    Le coup de gueule de Lou B

    Dans l’indifférence et le silence pesant d’une FFR aux abonnés absents , la liste des clubs naufragés s’allonge d’une unité avec Saint Nazaire pourtant autorisé dans des conditions plus que précaires à intégrer une fédérale Élite réduite déjà à 10 unités et qui commence à sonner creux !

    Tous n’en mourraient pas mais tous étaient touchés

    À quand le prochain ?

    Le cul tourné vers Saint Nazaire
    Ne m’appelez plus jamais …club !

    Quand aux candidats au trône fédéral , ils prônent des trémolos dans la voix , l’extension du rugby dans des regions comme la Bretagne ou les pays de Loire dans des rêves d’hégémonie paranoïaque à singer le football

    Alors quand ils l’évoque c’est du bout des lèvres , la ProD3 pourtant mieux outillée pour accueillir les semis pros, reste un serpent de mer tel Nessee dont on parle toujours sans jamais la voir !

    ils renvoient la création de cette antichambre au circuit pro , véritable vivier à formation aux calendes grecques

    Même les bastions historiques se meurent étranglés économiquement par une course à l’armement déraisonnable

    C’est vrai que pour ceux qu’on appelaient autrefois les gros pardessus , rien ne presse davantage que de maintenir le vaisseau amiral à flot

    Il y a pour eux bien plus urgent que la disparition programmée d’un club de plus de 300 licenciés de Loire Atlantique , trop occupés qu’ils sont à saisir le sceptre et devenir roitelets sur un champs de ruines !

    Leurs promesses rendent les fous joyeux

    Je sais pas pour vous mais ce matin , moi, j’ai mal à mon rugby !

    Lou B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *